FOOTBALL CLUB CROIX ROUSSIEN LYON : site officiel du club de foot de LYON 4EME ARRONDISSEMENT - footeo

Une victoire pour rester en vie dans la lutte au maintien des U17-2 !

12 mai 2017 - 12:18

Ce dimanche 7 Mai s'est déroulé la rencontre opposant nos U17-2 aux joueurs du FC Point du Jour.

Ce match avait un enjeu capital puisque le FCCR jouent actuellement leur maintien tout comme le Pays de l'Arbresle et le SC Bigarreaux.

Avant le début du match les joueurs ne connaissaient pas le résultat de leurs concurrents qui avaient joué la veille, à vrai dire ils ne souhaitaient pas être averti des résultats afin de ne pas prendre le match à la légère ou être mis sous pression en cas de victoire adverse.

C'est sans arbitre (une fois de plus) que le FCCR donna le coup d'envoi de cette 19ème journée sur ses propres terres.

Ce début de match fut très bon puisque ce sont les orange et noir qui eurent les premières occasions tout en conservant et exploitant d'une très belle manière la ball.
C'est d'ailleurs dans ce premier temps fort que ces derniers marquèrent grâce à un but de Josselin qui ajusta le gardien sur un face à face. (1-0)

Néanmoins après ce but les U17-2 relâchèrent leurs efforts comme s'ils voulaient garder le score tel qu'il était, et, ce qui devait arriver arriva, à force de défendre ils prirent un but sur un duel remporté par un joueur du FCPJ face à Alexis. C'est ainsi qu'ils réduisirent l'avance précédemment engrangée par les orange et noir. (1-1)
On s'attendit à une réaction des locaux après ce but, et pourtant ce ne fut pas le cas : dans la foulée ils prirent un second but, cette fois-ci sur un centre repris de la tête par le n°9 du FCPJ qui était totalement esseulé pour ajuster le gardien des croix-roussiens. (1-2)
Les U17-2 furent alors au plus bas: aucun orgueil ne se fit voir et cette absence de réaction se fit punir pour la troisième fois dans cette mi-temps sur un centre très dangereux adverse repris par Anis qui trompa son propre gardien (1-3).

Les orange et noir complètement sonnés par ce qui leur arrivait finirent par réduire la marque grâce à l'obtention d'un pénalty par Ludovic qui fut transformé par Samuel (2-3)

L'arbitre siffla alors la mi-temps et les deux équipes rentrèrent au vestiaire avec un avantage d'un but du côté des visiteurs.

Dans le vestiaire la tension se fit sentir, beaucoup trop d'erreurs avaient été commises durant ce début de match et ensemble, les joueurs tentaient de trouver des solutions quand soudain l'ex-capitaine de l'équipe 1 Idir, agacé par la prestation de fin de période des siens (à l'image de ses coachs) prit la parole et tenta de remettre ses coéquipiers sur le droit chemin à l'aide d'un discours poignant.
On retiendra les phrases suivantes employées : "Arrêtez vos belles paroles, passez aux actes !" et "On n'a pas le droit d'anéantir le travail effectué par la génération précédente !"

De retour sur le terrain, ce fut une équipe remotivée et qui croyait en ses chances de victoire que l'on pouvait voir sur le terrain à la reprise du match.

Les orange et noir reprirent les commandes du ballon à l'entame du match et mirent dès les premiers instants leur adversaire sous pression.
Cela se concrétisa très rapidement par un long ballon envoyé par Anis dans le dos de la défense du FCPJ pour le n°9 du FCCR : Josselin qui ajusta une nouvelle fois leur gardien en 1 contre 1. (3-3)
Après ce but, ce fut l'euphorie du côté des locaux qui ne voulaient surtout pas retomber dans ses travers de première mi-temps et ne lâcha rien.
Une nouvelle offensive croix-roussienne fut lancée et cette fois-ci concrétisée par Samuel qui se joua du gardien des visiteurs pour redonner l'avantage aux siens (4-3).
Le huitième but du match fut marquée une nouvelle fois par le FCCR qui sentait de plus en plus la victoire approcher grâce à la finition de Josselin qui trouva le petit filet sur une passe longue d'Idir. (5-3)
Et, ce n'était pas fini ! Samuel assura la victoire aux siens en ajustant pour la troisième fois le goal des grenats
(6-3).

D'autres offensives furent lancées, en vain. La fatigue du match fit qu'il faiblirent et finirent par concéder un but à 15 minutes de la fin du match sur une passe dans le dos des orange et noir. (6-4)

Durant ces dernières minutes, les deux équipes se neutralisèrent jusqu'au coup de sifflet final, signe de victoire croix-roussienne !

Dans le vestiaire ce fut l’exultation avec un atchik mené par Idir.
On retiendra et félicitera Samuel et Josselin (qui récupéra le ballon du match) pour leur triplé.

Grâce à cette victoire, les U17-2 dépassent le Pays de l'Abresle au classement mais n'ont malheureusement pu dépasser le SC Bigarreaux puisque ces derniers ont vaincu la veille l'AS Craponne 3-1.
Néanmoins ces derniers ne sont qu'à trois petits points du FCCR, en sachant qu'il reste 2 matchs, tout reste possible mais pour continuer d'y croire il faudra affronter le premier de la poule : FCSO69 sur ses terres et récupérer quatre points.
Espérons pour eux que la victoire soit au rendez-vous ce samedi pour qu'un nouvel atchik retentisse et continuer de croire en ce maintien.

Votre rédacteur : Idir SOUAK

Commentaires

FC CROIX-ROUSSIEN VIDEOS

N'hésitez pas à vous abonner à la chaîne :

http://www.dailymotion.com/fccroixroussien

ECOLE DE FOOT LABÉLLISÉE F.F.F.

Le Football Club Croix Roussien est heureux d'avoir

reçu le Label Qualité Ecole de Football de la part de

la Fédération Française de Football attribué pour

3 saisons soit de 2014 à 2017.

Le label F.F.F. des écoles de foot est un certificat

de qualité décerné par la Fédération Française de

Football, par l'intermédiaire de son instance

départementale, le District du Rhône. Cette

reconnaissance garantit un travail de qualité

sur l'ensemble de l'Ecole de Foot (U6 à U13),

qui soutenus par la direction du club, oeuvrent

pour l'épanouissement et la progression de

chacun sur les plans social, éducatif et sportif,

tout en maintenant des relations saines avec

son environnement.

Le label, ses objectifs :

Améliorer le fonctionnement des écoles de foot.

Assurer des qualités d'acceuil, d'encadrement et

d'éducation.

Participer à la fidélisation des effectifs.

Valoriser les éducateurs et les dirigeants de

l'Ecole de Foot, catégories d'avenir de notre sport.

Permettre un suivi des clubs, répondre à leurs

besoins et à leurs manques avec des projets

d'action de formation ou autres.

Promouvoir l'esprit sportif, le respect des lois du jeu

et réfréner les enjeux de la compétition chez les jeunes.

Aujourd'hui, nous comptons seulement 27 clubs

labéllisés dans le District du Rhône.